ACTUALITES

Ouverture de l’agence SMICO à Bunia

Chapeau : Depuis le 3 octobre 2016, SMICO a ouvert l’agence de Bunia dans un superbe immeuble complètement remis à neuf, dans le quartier Lumumba, au 147 Boulevard de la Libération (ancienne agence d’Airtel).

Ouverture de l’agence SMICO à Uvira

Ce 12 janvier 2015, SMICO ouvre l’agence d’Uvira dans un superbe immeuble complètement remis à neuf, dans le quartier Kimanga, au 37 Avenue du Congo (ancienne agence BCDC).

Inauguration de la nouvelle agence de Goma

Pour encore mieux servir ses 4.000 clients, SMICO déménage son agence de Goma dans un vaste immeuble

JONCTION N° 115 du 13 octobre 2014

SMICO PREND SON ENVOL

Reportage de Raphaël KIWONGI MATONDO

Pour répondre aux normes standards de sécurité et de sureté pour ses 8.081 membres, l’agence de la Société de Micro-Crédits Congolais à Goma [SMICO] vient de déménager dans un immeuble offrant les meilleures conditions de travail. Créée depuis quatre ans par les anciens banquiers congolais et belges, elle compte deux agences dont le siège social se trouve à Bukavu.

Pour marquer la cérémonie inaugurale d’un cachet particulier, monsieur Jean de Dieu ATHANGA – gérant de l’agence de Goma – y a convié le gouverneur de province représenté par le Maire Naason KUBUYA NDOOLE, le directeur provincial de la Banque Centrale du Congo, le président du tribunal de commerce, le directeur provincial de la Direction Générale de Migration représenté par son adjoint, le vice-président provincial de la Fédération des Entreprises du Congo, plusieurs banquiers, les responsables des Régies financières [DGI, DGRAD, …] et d’autres personnalités du monde des affaires. A l’heure prévue, le maître de cérémonie Hubert FURUGUTA a annoncé le programme avant d’inviter tour à tour le vice-président provincial de la Fédération des Entreprises du Congo [FEC], le directeur provincial de la Banque Centrale du Congo [BCC], le directeur général de la SMICO, Eric de la Motte et le Maire de la ville de Goma à prendre la parole.

« Au nom du Conseil d’Administration, du directeur de l’agence de Goma Jean de Dieu ATHANGA et du personnel de la société de Microfinance SMICO, j’ai l’insigne honneur de vous accueillir ce jour pour inaugurer nos nouveaux locaux. Merci à monsieur le Maire de ses paroles flatteuses à notre égard. Je ne suis pas sûr que nous les méritons mais nous faisons tout en tout cas pour en être dignes » dira monsieur Eric de la motte. Connaissant les appréhensions d’une partie de l’opinion sur les sociétés de Micro-finance, il a tenu à lever toute équivoque en ces termes : « Une nouvelle société de Micro-finance … encore une allez-vous nous dire et encore dans le cadre très perturbé dans lequel le secteur a évolué au courant de ces dernières années ! Oui encore une mais avec une vision bien définie et des valeurs très strictes qui sont « Transparence, Ethique et Confiance » que nous voulons être des gages de sécurité et de performance pour nos milliers de clients, épargnants comme emprunteurs. Ces trois valeurs sont fondamentales dans notre manière de fonctionner et nous y tenons beaucoup » avant de poursuivre avec plus de clarté : « Une société de Micro-finance dont la mission est de s’adresser principalement à tous ceux qui ne trouvent pas toujours une porte ouverte auprès des grandes banques, enseignants, personnel de sociétés et petits et moyens commerçants pour leur permettre d’avoir accès au crédit et au dépôt rémunéré dans un environnement de sécurité. SMICO se veut ainsi un acteur de développement de la ville de Goma et des régions du Nord et Sud-Kivu ». Poursuivant son intervention, monsieur Eric de la motte a mis en exergue la structuration de la SMICO qui dispose d’un personnel de qualité, formé et efficace tout en s’attardant sur « ses procédures et ses systèmes de gestion bien rodés ». Il a également souligné la particularité de SMICO qui a mis en place des organes de contrôle interne et externe avec des règles de gouvernance strictes, gages d’une efficacité et d’une fiabilité reconnues par la Banque Centrale du Congo. Selon monsieur Eric de la motte, « l’efficacité d’une Institution de Micro-Finance [IMF] comme d’une banque passe non seulement par sa qualité de sa gestion et de sa gouvernance mais également par sa les possibilités légales qui lui sont données de gérer les facilités de crédit octroyés à ses clients ». Tout en déplorant le cas de clients en difficulté et de … mauvaise foi qui ne remboursent pas leur dette comme ils s’y étaient engagés, monsieur Eric de la motte a fait remarquer qu’une banque comme une Institution de Micro-Finance détient des garanties sur les crédits octroyés. C’est pourquoi, martèlera-t-il, que « si SMICO se veut un partenaire fiable et rapide dans ses réponses aux demandes de sa bonne clientèle, elle se veut aussi intransigeante vis-à-vis des clients de mauvaise foi et veut pouvoir agir efficacement et rapidement à leur encontre ». Il a aussi applaudi « la mise en pratique des règles OHADA qui se concrétise par l’installation des nouveaux tribunaux de commerce à Goma, Bukavu et ailleurs dans la république ». Selon lui, « la mise en place de ces tribunaux va donner enfin un outil indispensable, efficace et rapide à la bonne gestion de toutes les institutions financières dans le plus grand intérêt des épargnants et va être un gage de sécurité indispensable au développement des investissements pour le plus grand bien de l’intérêt général ». Il a conclu son intervention en annonçant l’augmentation et l’amélioration des services offerts aux clients de la SMICO aux conditions parmi les meilleurs du marché. C’est ce qui justifie l’accord de partenariat conclu avec Moneytrans [Géré par monsieur Kaiser KASEREKA] pour les transferts internationaux afin de répondre aux besoins de la clientèle. Une agence de Moneytrans fonctionne déjà dans l’immeuble de SMICO. Même les délais de remboursements octroyés aux commerçants sont passés de 12 mois à 18 mois avec possibilité d’un délai de grâce de 3 mois de remboursement en capital. Ce qui n’est pas à négliger.

La SMICO prévoit l’ouverture de compte en Francs congolais ainsi qu’une nouvelle version du système informatique avec des avantages pour les clients d’ici la fin de l’année.

Avec un encours de crédit de 1,7 millions de dollars pour plus de 800 clients et une masse d’épargne qui est passée de 5.925 à 8.081 clients ainsi qu’un total bilantaire de 2,8 millions de dollars, le directeur provincial de la Banque Centrale du Congo a reconnu les avancées de la SMICO. Dès le 1er janvier 2015, Uvira sera la troisième agence de la SMICO au Kivu.

dsc06438.jpg

smico-030510-3.jpg